On a rien à prouver à personne !

On n’arrête pas d’entendre des phrases du type :

« Si je le fais, c’est pour toi … » (vous remplacez les pointillés par qui vous voulez : maman, papa, mon frère, mon amour…)

« J’ai envie de prouver à … » (tout le monde, ma mère, mon chat…)

« Quand je serai … je vais montrer à tout le monde que… »

« J’imagine déjà comment les gens seront fiers de moi quand… »

« Je veux rendre fier…»

 

Mais qu’est-ce que c’est que ce besoin exacerbé de reconnaissance ! Qu’est-ce que c’est cette envie de faire les choses pour quelqu’un d’autre ?!

Qu’à ton a prouvé à nos proches et aux autres ? Qu’à ton à rendre ?

La réponse est simple : RIEN. Nous n’avons rien à rendre ou à prouver à personne.

 

Attachons-nous d’abord à ce besoin de rendre ce que l’on nous a donné. La plus part du temps on pense à ses parents, à sa famille ou à une personne en particulier qui nous a donné. Mais si ces personnes ont donné, ce n’était pas dans le but de recevoir en retour (ou sinon, c’était donné avec une mauvaise attention). L’altruisme et l’amour dont ont fait preuve ces personnes n’avaient pour unique objectif que de nous aider, de nous rendre heureux. Et non pas un retour quelconque.

Les choses se font très naturellement, il n’est pas nécessaire de se mettre cet objectif en tête, cette pression d’apporter un retour. Si vous avez cet objectif, c’est que vous n’êtes plus dans l’altruisme. Si vous vous obstinez à rendre ce que l’on vous a donné (alors qu’encore une fois, les échanges se font naturellement et inconsciemment), c’est que vous aussi vous estimez que lorsque vous donnez, vous devez aussi recevoir.

 

Acceptez ce que l’on vous donne, sans y associer un futur retour. Ne donnez pas uniquement à ceux qui vous donnent et n’attendez jamais de retour quand vous donnez.

 

Pour ce qui est de prouver quelque chose à quelqu’un. Cela provient souvent de frustrations.

On vous a rabâché étant plus jeune que vous ne serez jamais quelqu’un de musclé ou d’intelligent. Ces frustrations ont entrainé une irrépressible envie de prouver à tous ceux qui n’y croyaient pas que vous en êtes capable.

Ou un manque de confiance en soi (souvent issu d’un manque de reconnaissance étant enfant) , pousse des parents à tout faire pour prouver à leurs enfants qu’ils sont les meilleurs et vice versa. Des enfants veulent absolument prouver des choses à leurs parents.  Sans parler des personnes qui cherchent de la reconnaissance auprès de leurs patrons…

 

Les psys vous diraient ça mieux que moi, mais en gros pour qu’une personne adulte ne soit pas dans la recherche sans fin de reconnaissances, il faut que l’égo de l’enfant ait été flatté (avec mesure bien sûr). Cela afin qu’il se reconnaisse en tant que personne à part entière et n’est plus besoin une fois adulte de chercher l’approbation, la reconnaissance auprès des autres.

L’équilibre étant dans le ressentie du sentiment de reconnaissance. Il doit être vécu comme un plaisir comme un autre et non pas comme un besoin qui détermine l’existence.

 

Vouloir toujours prouver quelque chose à quelqu’un, avoir ce besoin de reconnaissance pousse à faire des choses pour les mauvaises raisons. Cela pousse aussi parfois à faire des choses qu’on ne voulait pas vraiment faire, mais vers lesquels l’inconscient en mal de reconnaissance nous a poussés.

C’est une motivation malsaine qui ne vous apportera rien d’autre que de la frustration supplémentaire. Arriver à prouver quelque chose ne vous aidera pas, car quand on est dans cette optique, il y aura toujours quelque chose à prouver à quelqu’un. C’est sans fin.

VOUS N’AVEZ RIEN À PROUVER À PERSONNE ! La seule personne à qui vous pouvez prouver vos capacités, c’est à vous-même. Challengez-vous vous-même. Et soyez reconnaissant envers vous-même de ce que vous avez et de tout ce qui vous a permis de vous réaliser. Nourrissez en vous et exprimez cette reconnaissance.

Servez-vous-en comme d’une motivation saine avec vous-même. Mais ne soyez pas uniquement dans cet objectif. Car prouver revient à s’apporter des preuves que l’on est capable alors que si l’on a confiance en nous, il est inutile de rechercher des preuves.

 

La confiance est le meilleur des guides, ayez confiance en vous et vous n’aurez plus rien à prouver à personne même à vous.

 

A lire aussi:
Quand avoir des enfants ? Faut-il une raison pour faire des enfants ?
Accepter et aider sans condition, sans jugement
6 règles simples pour être bien au travail

Étiquettes : , , , , , , ,

Related Posts

Previous Post Next Post

Comments

    • Pierre
    Répondre

    Bonjour,
    Je suis du même avis que vous. D’accord c’est bien si ce qu’on fait plait ou rend fier les gens que l’on connait, mais après faire quelque chose uniquement dans ce but est-ce vraiment bien utile? Il faut faire les choses pour soi-même avant tout car personne ne vit notre vie à notre place. Donc agissons pour nous, soyons fiers de nos actes et le reste importe peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories

SOBIENETRE
Recevoir la Newsletter !
Soyez So bien au quotidien avec les articles du blog Sobienetre.fr
Je m'abonne
Ceci n'est pas un spam. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
close-link
%d blogueurs aiment cette page :