Les fausses excuses pour ne pas faire de sport

Il y a beaucoup de (bonnes) raisons de faire du sport, mais aussi des tas de raisons que l’on se donne pour ne pas en faire.

Posez-vous la question : « pourquoi faites-vous du sport ou pourquoi n’en faites-vous pas ? »

 

Faire du sport aujourd’hui ce n’est pourtant plus vraiment une option. À moins d’avoir un travail physique qui sollicite le corps, le quotidien pour beaucoup de monde est devenu sédentaire (très sédentaire). Entre les trajets en voitures et les heures passées les fesses posées sur un siège de bureau au boulot puis dans le canapé une fois à la maison, le nombre de mouvements est plus que limité !

Il y a une réelle nécessité de pratiquer une activité physique et de l’insérer dans sa vie.

Avec le peu d’activité et une alimentation de plus en plus « enrichie » en matières grasses, en sucre et en sel, le corps a besoin de bouger. C’est un besoin vital. C’est la nature même de l’Homme d’être en mouvement, de faire fonctionner ces muscles, ces articulations et tout ce qui compose son corps.

De plus, aujourd’hui toutes les études scientifiques nous permettent d’être certains de la nécessité du sport pour le bon fonctionnement du corps. Les  bénéfices sont tout simplement le maintien en bonne santé. Douleurs articulaires et musculaires, maladies cardio-vasculaires, diabète, cholestérol dû aux surpoids, faiblesses et fragilisations du corps, développement de cancer… L’absence d’activités physiques favorise ces troubles voir les provoquent.

Le sport est un vrai outil de médecine préventive.

Aujourd’hui, décider ne pas faire de sport  dans le cadre d’une vie sédentaire, c’est renoncé à être en bonne santé. Si le manque de sommeil parvient à atteindre notre santé rapidement, qu’une mauvaise alimentation à des répercussions sur la santé à moyen terme, le manque d’activité physique va lui agir sur notre corps à plus long terme. Au fur et à mesure, le corps va se détériorer.

 

Alors pourquoi tant de personnes persistent à ne pas faire de sport ? Pourquoi refuser le bien-être et la santé ?

Et bien parce que les excuses sont nombreuses pour ne pas faire de sport.

  • Je ne peux pas à cause de mon genou, de mon dos, de mon épaule…

On a tous mal quelque part ou un truc qui cloche suite à un accident ou à une malformation de naissance. Que ce soit léger ou plus lourd, il a des moyens d’y remédier ou de trouver un sport adapté.

Par exemple, si comme beaucoup de monde vous avez le bassin basculé à cause d’une jambe plus courte que l’autre, les semelles orthopédiques du sport réajustent ce décalage et permettent de pratiquer comme si de rien était. Les podologues du sport peuvent faire des miracles.

Pour les traumatismes plus importants,  ce sont cette fois les médecins du sport qu’il faut allez voir. Ils vous trouveront à tous les coups un sport qui sera adapté à votre corps afin de le protéger tout en le faisant travailler. La piscine est le sport par excellence qui est le moins traumatisant, les sports doux comme le yoga ou le thaï chi chuan sont aussi de bonnes alternatives.

Posez-vous la question, est-ce que c’est vraiment ça l’excuse ? Ou est-ce que vous vous cachez derrière cette excuse ?

  • Je suis trop âgée

Plus on prend de l’âge, plus on a justement besoin du sport pour conserver son dynamisme et sa santé. Le sport est l’allié des personnes âgées. Là encore, il faut que le sport soit adapté, mais cette excuse devrait être en faite une raison pour en faire.

Le sport va conserver la mobilité et la résistance du corps. Si les douleurs sont bien présentes à la reprise d’une activité sportive, c’est cette même activité pratiquée régulièrement qui va les réduire. Le sport ne créé pas des douleurs, il les fait disparaitre.

Il y a un sport pour tout âge.

  • Ça coûte trop cher

Bonne nouvelle, le sport c’est gratuit ! Enfin, tout est relatif, il y a un minium de frais dû au matériel. Pour courir, il faut des baskets et un short. Pour faire du yoga, il faut un tapis et une connexion internet pour suivre un cours. Mais ces coûts sont minimes. On n’est pas obligé d’avoir toutes les panoplies proposées par les magasins de sport pour faire correctement du sport. On peut faire du sport sans forcément s’inscrire à un cours ou un club de fitness. Si l’on préfère faire du sport en intérieur, Internet fourni de nombreux cours gratuits à suivre en ligne. Si l’on préfère le grand air, le monde vous appartient ! La course à pied et la marche sont en tête des sports les plus complets et les plus efficaces.

Renseignez-vous également des réductions dont vous pourriez bénéficier pour les entrées à la piscine ou les cours proposés par votre municipalité ou les associations locales.

On pense souvent à tort que faire du sport ça coute cher, en fait un grand nombre de sports sont à la portée de tous. Si vous voulez vous mettre au golf ou à l’escrime, c’est sur que le budget ne sera pas le même.

  • Je n’ai pas le temps

C’est l’excuse classique et la plus fréquente. Aujourd’hui on est tellement surchargé que l’on ne prend même plus le temps de vivre. On mange n’importe quoi, on dort peu et on n’a pas le temps de faire du sport. Mais ces 3 piliers rythment notre vie, c’est notre santé et notre longévité qui sont en jeu. Si l’on devait consacrer du temps à quelque chose, cela devrait être pour à ces 3 piliers. Ce ne devrait même pas être un sujet de discussion ou de choix.

Faire du sport ce n’est pas perdre du temps, c’est en gagné. Faire du sport permet de vivre du temps de qualité au quotidien. On est moins stressé, plus zen, bien dans son corps et dans sa tête.

La notion du temps est propre à chacun, on dispose tous du même temps, pour tout le monde 1h c’est 60 minutes. Le temps, ça se prend. La première de nos priorités devrait être de prendre soin de nous, car être bien avec soi-même c’est être bien avec les autres.

  • Je suis déjà trop fatiguée

En voici une idée reçue sur le sport. Contrairement à ce que l’on peut penser, le sport est énergisant. Lorsque l’on pratique une activité physique, le corps produit  l’hormone appelée endorphine qui agit comme un booster d’énergie. Le sport est l’anti-fatigue par excellence.

Si vous êtes fatiguée, c’est justement le bon moyen pour retrouver de l’énergie et éviter l’épuisement.

En plus d’une action immédiate, l’action anti-fatigue se prolonge pour s’installer au fil d’une pratique régulière. Les sportifs sont plus dynamiques et plus présents dans leur vie.

La fatigue après le sport est une bonne fatigue elle n’est pas à associer avec la fatigue que l’on peut ressentir avec le stress du quotidien. Bien bouger, bien manger et bien dormir c’est la garantie d’une vie équilibrée et dynamique sans fatigue.

  • J’ai peur de ne pas savoir faire, d’être ridicule. Je ne suis pas sportive.

On commence tous un jour. Personne n’y arrive du premier coup (ou sinon il s’agit de la chance du débutantJ). Tout s’apprend, et dans le sport ça va vite, car cela passe souvent par une approche ludique et les progrès sont visibles. C’est un challenge et une énorme satisfaction personnelle.

Le ridicule ne tue pas et les personnes qui vous entourent dans une activité physique sont bienveillantes, car elles sont dans le même bateau. Si vous avez une appréhension, choisissez des cours débutants ou des sports individuels, mais les cours et les sports collectifs sont parfaits pour créer une énergie qui pousse au dépassement de soi.

L’excuse de ne pas être sportive est bien entendu une fausse excuse. Nous sommes tous des mammifères conçus pour bouger et dotés de capacités qui nous ont poussés à créer toutes ces activités sportives. Si certaines nécessitent plus d’entrainement que d’autres, la plupart sont accessibles plus vite que l’on ne le croit. Et plus on pratique, plus le corps en redemande. Comme on le dit souvent, l’appétit vient en mangeant. Et bien c’est exactement ce qui se passe avec le sport, c’est en se lançant, en essayant, en pratiquant que l’on devient sportive.

  • Je n’aime pas le sport, je n’ai pas envie

Ne pas aimer le sport, c’est ne pas avoir essayé et ne pas avoir trouvé celui qui nous correspond. Pour aimer le sport et avoir envie d’y aller, il est important de faire un sport que l’on aime et pour ça il faut essayer et parfois aussi bien s’entourer pour se motiver mutuellement. Le sport peut être un merveilleux moyen de rencontre et de passer du temps avec ses proches.

Si l’on n’est persuadé de ne pas aimer ou si l’on n’a tout simplement pas envie, il faut se forcer ! Dans le sport c’est le « premier pas qui coûte ». Lorsque l’on ne veut pas faire de sport, la technique consiste à ne pas écouter toutes les excuses qui se bousculent dans notre tête, agir comme un robot qui met sa tenue de sport et une fois dedans vivre le moment présent. Faire du sport c’est une sorte de méditation, une fois dans l’action, on éteint naturellement ses pensées pour se focaliser sur le présent. Cela procure du plaisir, vous ne regretterez pas de vous être mis un coup de pied au derrière pour y aller. Le sport est un véritable antidépresseur naturel.

 

Dans tous les cas, le premier pas vers le sport passe par un test d’effort qui en fonction de votre âge et de vos antécédents sera adapté. Pour que le sport ne soit que du positif, le conseil et la surveillance médicale sont indispensables.

DSC05188

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Commentaires

  1. C’est bien vrai ça, tout le monde trouve toujours une excuse pour ne pas faire du sport. Cet article résume bien la plupart des (mauvaises) excuses !

    Le sport est en effet énergisant et permet d’avoir une « bonne fatigue » pour continuer d’avancer et être bien dans son corps comme dans son esprit !

    Ne pas aimer le sport c’est « possible », mais je suis d’accord avec vous que ça revient à ne pas avoir trouvé LE BON ! Il y a tellement de possibilités dans la pratique du sport, ce qui changera le bien être et la façon de voir la personne c’est lorsqu’elle sera libérée et n’aura pas l’impression de faire du sport lorsqu’en réalité elle a une pratique sportive plus ou moins régulière.

  2. oui je me reconnais dans pas mal des excuses pour moi il a été presque plus difficile de me remettre au sport que d’arrêter de fumer, en fait le secret c’est de s’y remettre avec d’autres copines…manon
    famille alphabet Articles récents…Famille d’artiste :tableau moderne triptyque par AlphabetMy Profile

    • Annie JEAN
    Répondre

    ne pas attendre d’avoir 64 ans comme moi pour s’y mettre ; je marche beaucoup (promenade d’Hercule, chihuahua de son état oblige), je monte les escaliers, je m’éclate à l’aquagym ; je suis de plus en plus en forme et endurante ; j’adore

  3. Bonjour, bien votre article,c’est vrai que l’on trouve toujours une excuse pour éviter une séance de sport. Le meilleur conseil pour éviter ça c’est de se mettre quelques contraintes. Comme par exemple d’essayer de se constituer un petit groupe de copine afin de chacune motive l’autre ! Comme on se sent obliger d’y aller ! Bises à tous, bonne journée Sophie
    Sport et santé Articles récents…Bien se nourrir pour bien courirMy Profile

  4. On se reconnaît tous dans cet article très pertinent!
    On est tous conscient qu’il est indispensable à notre bien être physique et moral d’avoir une activité sportive.
    Il est tout aussi important d’allier une alimentation équilibrée.
    Ces deux spécificités vous donnerons de l’énergie et de la vitalité pour mordre la vie à pleine dent!
    Stéphanie.

  5. On a toujours de bonnes excuses pour ne pas faire de sport. Mais avec un peu de bonne volonté on peut s’y mettre et ensuite on peut même en devenir accros !

  6. Comme le dit Annie Jean penser à vous mettre au sport le plutôt possible et ne chercher pas d’excuses pour éviter des séances de sport. Le sport c’est bon la santé et ça c’est une certitude !
    Santé Articles récents…Prise de masse, oui mais pas n’importe comment !My Profile

  7. Je me reconnais très bien là dedans. J’arrive de temps en temps à me motiver, le seul problème, c’est que ça ne marche pas bien longtemps :/. En général pendant un mois je fais du sport comme un malade, et dès lors que je reporte une fois, c’est finit ….

  8. Je trouve votre site très beau et très distingué aussi. Merci pour votre beau travail et continuez .

  9. Une astuce pour arriver à se motiver, c’est de commencer avec une copine. A deux c’est plus facile pour se motiver.
    Ca a marché pour moi en tout cas et maintenant c’est badminton toutes les semaines 🙂
    Magalie Articles récents…Choisir un mini lisseur pour cheveux courtsMy Profile

  10. Avant je disais : »je peux pas j’ai poney! », c’est la mode et ça marchait plutôt pas mal …
    Maintenant, j’ai un bébé dans les pattes et niveau excuse c’est imparable, d’autant que garder un monstre pareil c’est finalement assez sportif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

4 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories