ÊTRE BIEN CHEZ SOI

L’endroit où l’on vit est important pour notre équilibre. Il représente une partie de nous, un point de repère, un refuge. On y entrepose toutes nos affaires, on y mange, on y dort, on y partage des moments avec ses proches.

Il nous ressemble et en même temps il a une grande influence sur nous et notre bien-être. Si l’on est bien chez soi, on est bien dans sa tête.

Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. En matière de logement nombreux sont les problèmes. Déjà pour en avoir un, mais une fois dedans, on est souvent confronté à des soucis qui se répètent et viennent peser sur le quotidien.

 

Le voisinage

 

Les voisins représentent la principale source de nuisances. Le pire étant le voisinage en appartement. Rares sont les appartements bien insonorisés (anciens comme neufs). Vous entendez vos voisins marcher,  parler, allez aux toilettes, prendre leurs douches, faire l’amour, passer l’aspirateur, s’engueuler… Vous entendez leur télé, leur musique, leurs animaux, leurs enfants… Sans même parler des passages dans la cage d’escalier : talons, poussettes, chien… Et pour finir le tableau : les travaux le matin, l’après-midi, la semaine, le weekend et le dimanche matin (si si on a le droit jusqu’à 14h…). Je précise que je parle en connaissance de cause et malheureusement sans exagération.

Si en maison les voisins représentent une nuisance bien moindre, ils peuvent tout de même nous envahir d’une manière ou d’une autre : voisins trop curieux, trop bruyant, arbres envahissants…

Au niveau du ressentie, cela peut aller du simple agacement jusqu’à la tristement célèbre « guerre des voisins ».

Vaste problème qui peut prendre de multiples formes, mais le meilleur des conseils et de ne surtout jamais rentrer en guerre avec ses voisins. Et j’irais même plus loin de toujours rester cordial avec eux. Vous pensez surement que c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais c’est tout à fait possible et c’est surtout dans votre intérêt personnel.

ÊTRE TOLÉRANT

Pour ce qui est des bruits « normaux », ce n’est pas la faute de votre voisin si l’immeuble est mal isolé. Et si vous l’entendez prendre sa douche, dites-vous bien que lui aussi doit très certainement vous entendre. Et non, on ne peut pas en vouloir à son voisin de prendre sa douche à 3h du mat ou de faire l’essorage de son linge le dimanche. Chacun à son propre rythme de vie et, dans les limites de la réglementation, il faut être tolérant. On est tous dans le même bateau. Les appartements exigus de type « cage à lapin » ne conviennent à personne et ne favorisent en rien les relations avec les autres.

ÊTRE RESPECTUEUX

Le respect c’est une notion qui diverge d’un individu à l’autre. Chacun a sa propre conception du respect. Alors déjà laissez tomber les arbitrages et les comparaisons, vous ne pourrez jamais tomber d’accord. Mais aussi complexe cette conception soit-elle, elle est contagieuse. Exactement comme la surenchère de nuisances est contagieuse, le respect aussi. Alors peu importe que vous estimiez que votre voisin n’est pas respectueux, soyez vous-même respectueux. Gardez vos valeurs, n’essayez pas de vous venger en manquant de respect. Car si la contagion du respect est plus lente, celle de l’irrespect est immédiate.

ÊTRE CORDIALE

Il est tout de même parfois nécessaire de devoir intervenir pour faire respecter le règlement de copropriété ou tout simplement la loi. Même s’il y a des représentants du syndic et des représentants de la loi qui peuvent intervenir, il est préférable d’en discuter en face à face avec votre voisin. Cette façon de faire sera toujours plus appréciée. La clé est de se montrer cordiale en toutes circonstances. Commencez tout simplement par informer votre voisin. Il ne se rend peut-être pas compte de ce que les voisins entendent. Puis calmement et patiemment, aller lui dire quand il provoque des nuisances. Je peux vous dire que garder le sourire et rester cordiale les 10 fois que vous lui dite la même chose, va avoir beaucoup plus d’impact que des coups de balai dans le plafond. Si vous ne vous énervez pas, votre interlocuteur ne le fera pas non plus, c’est l’effet miroir. Et s’il s’énerve quand même, c’est qu’il s’énerve tout seul, alors laisser le s’énerver, il finira par se sentir bête de votre non-réaction. Surtout évitez tout commentaire du genre « ne vous énervez pas » ou « restez calme », c’est le meilleur moyen d’énerver encore plus !

Restez cordiale permet de ne faire passer que le vrai message, en l’occurrence la nuisance, et non pas votre éventuelle rancœur envers votre voisin. De plus, restez cordiale, c’est l’assurance de garder justement des relations cordiales avec votre voisin : un bonjour, un sourire, voir un dépannage en cas d’urgence. Cela apporte un bon équilibre mental de ne pas être entouré de tensions.

 

La haine et le ressassement quotidien pourrissent les gens de l’intérieur. Se plaindre tous les jours de ses voisins, c’est les laisser envahir votre vie au plus profond de vous-même.

 

Le manque d’espace

 

Les mètres carrés sont chers, surtout dans les grandes villes, alors le manque d’espace concerne beaucoup de monde.

Si votre espace est limité, inutile de vous plaindre sans cesse que chez vous c’est trop petit, les murs ne vont pas se pousser à force de dire ça. L’espace est ce qu’il est, vous allez devoir vous adapter à l’intérieur de votre logement.

 

Débarrassez-vous le plus possible

Les personnes les plus riches sont celles qui possèdent le moins. Cette phrase philosophico-spirituelle est également psychologique, car c’est bien connu, on accumule souvent des biens matériels pour combler des manques.  Manque de sécurité, de confiance en soi. Les personnes qui possèdent peu sont plus libres et heureuses ne serait-ce que par le fait qu’elles ne s’en font pas pour leurs possessions.

Nous n’avons pas besoin de tant de choses que ça pour vivre bien. Alors si votre espace est restreint, faites le vide pour ne garder que le nécessaire. Le plus important est que vous soyez bien chez vous. Si votre espace est complètement encombré, que vous devez déplacer mile et une chose avant de pouvoir en atteindre une autre, que vous ne retrouvez plus rien ou que vous ne vous servez pas de la moitié de vos affaires, vous ne serez pas bien chez vous. Dans la tradition du Feng Shui, on parle de circulation d’énergie. Il faut laisser les énergies circuler, tous ce qui stagne et n’est pas utilisé, tout ce qui est en désordre ou trop encombré bloquent les énergies. Vous serez à l’image de votre intérieur : fermé, confus, voire déprimé.

Une fois le vide fait, ne laissez pas entrer des objets qui vont venir s’accumuler. Pour bien faire, il faudrait faire un tri général du lieu de vie une fois par an. Pour faire ce tri, je vous recommande vivement la lecture du livre de Dominique Loreau :L’art de la simplicité. Il explique pièce par pièce comment effectuer ce tri.

Trouvez des astuces de rangement

De nombreuses astuces de rangement et d’organisation existent pour les petits espaces.

Prenez des meubles adaptés aux surfaces des pièces. N’essayez pas de faire rentrer vos meubles s’ils ne sont plus adaptés à la surface. Il y a des sites sur lesquels revendre ses meubles et un certain magasin suédois qui vend des meubles très pratiques pour pas cher.

Il faut vraiment être dans la démarche de s’adapter au lieu et non pas de remplir le lieu. Une fois votre organisation faite, il sera facile de garder le lieu rangé et propre. Chaque chose doit avoir sa place et être facile d’accès.

 

Les problèmes techniques

 

Le plus souvent il s’agit de problème d’humidité, de moisissures, d’effritement, de luminosité, de fissures…

Cela tient à la conception même du bâtiment. Il est toujours possible d’y remédier en faisant des travaux, mais c’est en général très coûteux.

Ce n’est pourtant pas une raison pour ne pas aimer son logement, s’énerver, se plaindre, le laisser à l’abandon et se plaindre de plus belle. Quoi qu’il y ait comme défaut, prenez soin de votre intérieur du mieux que vous pouvez. C’est votre intérieur, votre lieu de vie, si vous n’en prenez pas soin c’est comme-ci  vous ne prenez pas soin de vous. Consacrez-y du temps, investissez-vous dans sa bonne santé.

Il y a toujours des solutions moins chères.

Par exemple, si vous avez dans une pièce un mur humide, ne positionnez pas de gros meubles contre ce mur. Cela empêcherait l’air de circuler et aggraverait les moisissures. Préférez la peinture au papier peint. Faites un traitement anti -humidité et utilisez une peinture anti-humidité pour ce mur. Ça tombe bien, c’est la mode (et ça rend très bien) de faire un mur blanc ou d’une couleur différente des autres murs. N’hésitez pas aussi à disposer des absorbeurs d’humidités entre le mur et le meuble que vous changerez tous les 3 mois environ. C’est très bien fait maintenant, car ils en existent sans récupérateur d’eau et très fin. Ils se glissent partout et sont très efficaces pour assainir l’espace.

Plus vous vous investirez dans votre espace, plus vous l’aimerez et vous y sentirez bien.

 

Il s’agit de voir le verre à moitié plein, de trouver des solutions pour le négatif et de se focaliser sur le positif. Car même dans le plus petit des « taudis », il y a du positif. Demandez aux habitants d’Amérique du Sud qui ne vivent que dans une seule pièce, ils vont vous dire qu’ils sont heureux d’avoir un toit au-dessus de leur tête. Sans aller dans ces extrêmes, il est bon de se rappeler souvent la chance que l’on a d’avoir un logement quel qu’il soit. La plupart des Français ont l’eau courante, le chauffage et bien plus encore. Remplaçons les plaintes par la reconnaissance et la réjouissance. C’est de ces sentiments que vient le bien-être quotidien.

Être heureux de son logement actuel n’empêche pas de faire des projets et d’envisager de déménager. Au contraire, si l’on n’est pas dans la fuite de son logement actuel, on cherchera plus sereinement et sans impatiente. Vous laisserez au futur acheteur un logement agréable. Il est indispensable d’être dans le positif dans le présent pour l’être aussi à l’avenir.

Et dites-vous bien qu’où que l’on aille, il y aura toujours quelque chose. La perfection, ça n’existe pas. Si l’on n’arrive pas à être heureux avec ce que l’on a aujourd’hui, il y a très peu de chance que l’on soit heureux avec ce que l’on aura ailleurs demain.

 

Livres de Dominique Loreau :

L’art de la simplicité
L’art de l’essentiel : Jeter l’inutile et le superflu pour faire de l’espace en soi
Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi
99 objets nécessaires et suffisants

 

A lire aussi :
Les 4 accords toltèques
Les 3 livres qui ont changé ma vie
Travaillez dans un jardin en été, trouvez le sommeil sur une plage tropicale…
Comment vaincre la peur de la nuit
6 règles simples pour être bien au travail
La petite robe noire écrin à bijoux !

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Commentaires

  1. Bonjour Edwige,

    Très bon article, en effet être bien dans son chez soi est important.
    La cordialité entre les voisins est malheureusement une chose qui s’oublie de plus en plus, mais on se doit d’essayer de faire des efforts nous même en premier. On ne peux pas exiger de faire des efforts aux voisins sans que l’on passe nous même par cette étape.
    Et concernant l’intérieur, j’accorde une grande importance à garder une maison rangée, pour me sentir toujours léger et sans encombrement.
    Je pense que c’est particulièrement important pour notre espace de travail, surtout pour les entrepreneurs du web, qui ont toujours beaucoup de travail, cela aide à clarifier les idées et les choses à faire.

    Jonathan
    Jonathan – Stress Articles récents…Le stress au reveilMy Profile

  2. Je pense que ce qui peut être un véritable ennuie c’est le voisinage.
    J’ai de la chance d’avoir un voisinage super c’est même devenu des très bon amis. Si chacun pense à respecter l’autre il n’y a pas de souci.
    Merci pour le partage de l’article.
    http://serrurier-a-cannes.com Articles récents…http://www.plushtoy.frMy Profile

  3. Je trouve votre article intéressant et vrai.
    Je pense que pour se sentir bien chez soi, il faut que plusieurs choses soient positives. « c’est un tout ».
    Pas tout le monde a la chance et les moyens de pouvoir regrouper tous ces facteurs pour se sentir le mieux possible.
    Il faut aussi relativiser et parfois savoir se contenter de ce que l’on a et pas toujours chercher le négatif.
    Merci pour le partage de l’article
    http://boucherieagricole.com Articles récents…http://www.linearys.frMy Profile

    • Jenny
    Répondre

    Bonjour,
    Je suis bien d’accord quand vous dites qu’il faut se débarrasser du plus de choses possible. Avant j’étais du genre à accumuler tout et n’importe quoi sans raison vraiment valable, et le résultat je ne me sentais pas très bien chez moi avec tant de choses un peu partout. Depuis quelques années, je ne garde que ce qui est vraiment nécessaire et cet espace de gagné, cet ordre retrouvé, m’apporte beaucoup de bien être.

    1. Le véritable luxe c’est l’espace. Les énergies circulent et on se sent bien.

  4. Etre bien chez soi : oui c’est vrai. Et j’ai envie d’ajouter que c’est d’autant plus important pour les femmes. On a vraiment besoin de cette dimension de protection…
    Islandia Articles récents…De quelle femme sommes nous ?My Profile

    1. C’est vrai que les femmes sont plus réceptives. Mais cela agit aussi sur les hommes (sans qu’ils s’en rendent compte).

  5. Très bon article, il est vrai qu’il faut toujours rester cordial afin de mieux être aidé. S’énerver ne sert pas à grand-chose. En tant que professionnel du dépannage en serrurerie, je suis confronté parfois aux appels des voisins qui me demandent d’intervenir car une personne de la copropriété ne pouvait entrer dans le domicile. Et j’aime également votre partie sur l’ambiance « zen » qui est exactement ce que je tente de reproduire chez moi.

  6. Sur le concept de la tolérance, je suis bien d’accord avec vous. Dès fois, le stress nous amène à ne plus accepter aucun bruit, même la voix du voisin peut nous déranger. Je pense qu’il faut avoir plus de tolérance quand on ne vit pas seul et avoir plus d’ouverture aux autres aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

3 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories