6 règles simples à suivre pour être bien au travail

travail

A la question où passons-nous le plus de temps durant la journée, la réponse est au travail bien sûr ! A part pour les chanceux qui n’ont pas à s’y rendre… Mais dans la majorité des cas nous passons en moyenne 8h par jour au boulot. Alors, comment faire pour être au top durant cette longue plage horaire, vivre au mieux la journée dans notre ressenti et dans notre corps.

Rester cloué à sa chaise 4h le matin, 4h l’après-midi en travaillant non-stop n’est certainement pas la solution. Si pour certains managers voir ses employés faire cela leur semble être le mieux, ce n’est en réalité pas le cas. L’efficacité sera moindre, les erreurs se multiplieront et l’employé va perdre de ses capacités au fil du temps. Nous ne sommes pas des machines (et même les machines ont besoin de temps de pause et de maintenances !). Nous avons un corps et un cerveau qui ont besoin d’être pris en considération, sous peine de représailles…

1 / FAIRE DES PAUSES

Pour vivre au mieux sa journée, il faut faire des pauses ainsi que des micros pauses.pause-cafe

Les pauses tout le monde connait, on se retrouve en général autour de la machine à café. Mais le faites-vous vraiment et si vous le faites êtes-vous réellement dans une dynamique de pause ? Car entre ceux qui ne veulent pas lâcher leur boulot de peur de perdre le fil, ceux qui n’osent pas y aller craignant d’être mal vu et ceux qui y vont, mais uniquement pour parler boulot sans décrocher, pour eux la pause est inexistante et inefficace.

Cette pause est pourtant très importante. On met tout en stand-by, on ne parle plus boulot (ou juste quelques mots et après on passe à autre chose), on ne se plaint pas de son boss ou de ses collègues, on ne pense pas au boulot qu’on est en train de faire ou qu’il nous reste à faire, on lâche prise pour permettre à son cerveau de faire tout seul le tri. Vous n’en serez que plus efficace et plus créatif par la suite.

La pause doit avoir un aspect plaisir. Un bon café ou thé chaud, quelques noix à grignoter (voir l’article sur le régime préhistorique) pour combler une petite faim, un petit massage des mains avec une crème qui sent délicieusement bon, un texto envoyé à celui qu’on aime, des sourires informels échangés avec les collègues…, ça fait du bien et ça reboost pour la suite.

Les micros pauses doivent elles être plus fréquentes. Les micros pauses sont des moments très brefs (1 à 2 minutes) qui permettent de retrouver un bon niveau d’attention. Les chirurgiens ou les pilotes s’astreignent à les effectuer toutes les 30 ou 45 minutes. Parfois même un signal sonore retenti pour leur signaler qu’il faut faire cette micro pause. Il s’agira de faire le vide dans sa tête, de prendre de grandes respirations et d’effectuer quelques étirements. C’est en fait se reconnecter avec son corps et ses besoins physiologiques de bouger.

2 / HYDRATATION ET CE QUI S’EN SUIT

En parlant de besoins physiologiques, l’hydratation et les passages aux toilettes ne sont pas des aspects que l’on peut négliger et mettre entre parenthèses toute la journée.

verre-eau

Votre bouteille d’eau ne doit pas quitter votre bureau. Pour donner une idée de quantité, une bouteille d’1,5L doit être bue en 2 jours. S’hydrater est très important, sans cette hydratation continue, le cerveau n’est pas à son top et le corps est en souffrance. Sur le long terme cela peut engendrer des complications au niveau santé car les toxines ne sont pas éliminées et stagnent.

Il en va de même avec le passage aux toilettes. Combien de femmes (principalement) ne vont pas aux toilettes au bureau ou ne s’y rendre que pour le minimum après avoir attendu de ne plus pouvoir se retenir. Ces comportements sont très mauvais et peuvent poser de nombreux problèmes. En effet, il a été prouvé que retenir sa « pêche » (merci Eli Semoune pour cette expression !) de façon répétée dans le temps peut aller jusqu’à provoquer des lésions au niveau du rectum qui peuvent dégénérer. Sans parler des infections urinaires à répétition qui fragilisent le système rénal. Nous sommes tous faits pareil, il n’y a absolument aucune honte à aller aux toilettes, il faut arrêter de se soucier de ce que pensent les autres.

3 / ON NE SAUTE PAS LE REPAS DU MIDI

La pause du midi est une pause à part entière. Il faut se couper du boulot tout autant que pendant les autres pauses.cafeteria

Mais la pause du midi à la fonction suprême de vous nourrir ! Il ne faut surtout pas sauter de repas et encore moins le repas du midi. Comment voulez-vous que votre cerveau fonctionne sans carburant (il consomme 20% de l’énergie apportée). Sauter un repas c’est mettre son corps en détresse et nier sa condition d’humain. Bref c’est essentiel. Un repas équilibré s’impose pour recharger les batteries et être au top l’après-midi. Petit truc très intéressant à faire pour le déjeuner, préparer à l’avance son repas et sa portion. Que l’on rentre chez soi ou que l’on mange au bureau, vous n’avez pas à vous poser de question et ne perdez pas de temps. Vous mangez votre portion et vous vous en tenez à ça. Comme ça pas de tentation de manger plus.  Si vos portions sont bien constituées et en quantité raisonnable (c’est-à-dire moindre que la « normale »), vous verrez que vous stabiliserez votre poids, voir perdrez du poids. Pour ceux qui mangent au restaurant d’entreprise, prenez garde aux tentations et aux fameux steak/frite à répétition. Il y a toujours le moyen de faire les bons choix en se faisant plaisir. Et si un jour vous êtes coincé au niveau timing pour prendre votre repas, ayez toujours dans un tiroir du bureau une petite bouteille de substitue de repas Gerlinea (au chocolat, c’est le meilleur !). C’est quand même très pratique et ça apporte tous les éléments nutritifs nécessaires.

4 / ON BOUGE DES QUE POSSIBLE

Aller chercher un dossier, aller faire des photocopies, passer voir un collègue pour discuter d’une affaire de vive voix.bouger

Aujourd’hui, avec les mails et la dématérialisation des documents, plus besoin de bouger de son fauteuil. Alors il faut sauter sur la moindre occasion pour bouger.

Les raisons sont simples, bouger pour bouger juste pour faire un peu d’exercice et dégourdir le corps et aussi pour garder des liens un peu plus humains avec ses collègues de travail. Car non ce n’est pas normal de n’avoir jamais foutu les pieds autre part que dans son couloir ! Et non ce n’est pas normal de taper la causette tous les jours par téléphone avec Dominique qui se trouve 2 étages plus bas sans même savoir à quoi elle ressemble et de passer ensuite devant elle à la cafétéria sans la reconnaître.

5 / ON NE DORT PAS AU TRAVAIL, NI NE RAMÈNE DU TRAVAIL A LA MAISON

Si 8h dans la journée ne vous suffisent pas à faire votre travail, c’est que soit vous ne savez pas vous organiser, soit surbookque vous avez hérité d’une partie du travail d’un autre ! Dans les deux cas, il faut savoir relativiser et chercher des solutions pour chaque situation. Ne chercher pas la performance à tout prix, personne n’est irremplaçable! Le professionnalisme ne se trouve-t-il pas dans le fait de réaliser son travail durant le temps de travail justement. En Allemagne, il est très mal vu de faire des heures supplémentaires, vous êtes jugé comme une personne mal organisée incapable de finir son boulot dans les temps…

Il ne faut pas non plus ramener du travail à la maison. L’espace privé doit rester privé. Ramener du boulot revient à mélanger les temps de vie et donc à ne jamais vivre complètement les instants de famille, de loisir ou de repos. Respectez les équilibres et vous ne serez que plus performant dans tous les domaines.

6 / BIEN GÉRER LES RELATIONS AVEC LES AUTRES

Cette partie pourrait faire l’objet d’un article à part entière. Au travail nous sommes confrontés aux autres en permanence. Et on ne choisit ni son patron ni ses collègues. C’est là que l’application de l’expression « Comedia Del colleguesArte » prend tout son sens. Sans aller jusque là, dans le domaine professionnel nous portons tous un masque. Le tout est de ne pas se perdre et donc rester soi, mais avec des réactions professionnelles de respect de la hiérarchie et des autres. Dans ce contexte particulier, il est préférable de s’entendre avec tout le monde et de ne négliger personne.

Les mots d’ordre pourraient être : rester calme en toutes circonstances (relativiser les comportements des gens), ne pas rentrer dans les polémiques (laissez ça aux autres), écouter plus que de parler.

Lorsque l’on relativise les aspects négatifs de chacun et que l’on se focalise sur leurs qualités, les relations de travail deviennent agréables et surtout drôles. Au lieu de vous exaspérer intérieurement quand une collègue vous raconte dans les détails l’opération de son chien ou encore les derniers déboires de son fils, rentrez dans son histoire et même demandez des détails ! Vous verrez comme c’est sympa de partager même sur ces sujets. Et puis on apprend toujours beaucoup de la vie des autres. Le travail c’est aussi cela, un lieu de relations sociales et d’échanges. Il ne faut pas négliger cette partie, elle enrichit et apporte autant que l’expérience professionnelle en elle-même.

On consacre une grande partie de notre vie au travail, alors il faut lui redonner ses lettres de noblesse et le percevoir comme un endroit de vie, d’aventures humaines et de challenges au quotidien. Appropriez-vous les petites astuces de confort pour être bien et garder le contact entre votre corps et votre esprit.

Peu importe votre niveau dans la hiérarchie et vos tâches, votre poste est ce que vous voulez en faire. C’est vous et uniquement vous qui décidez de vivre bien ou mal votre journée de travail.

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Related Posts

Previous Post Next Post

Comments

  1. Très bons vos conseils.

    Je ne suis pas celui de ne pas sauter le repas de midi. En effet, bien souvent cela se termine en mauvaise nourriture : sandwich, frites, etc

    Je bois de l’eau et la faim passe.

    Il est important de faire des pauses, mais pas pour boire du café.

    Si vous travaillez sur ordinateur, fixez de temps en temps un point situé au loin. Sur ordinateur, les yeux restent fixés sur un point très proche.

    La déshydratation et l’une des principales causes du manque d’attention et de la fatigue. Il suffit de pas beaucoup.

    1. Merci Michel pour ces conseils.

      C’est vrai qu’il faut faire attention à ses yeux quand on travaille toute la journée sur écran.
      J’ai acheté récemment un bouquin qui va m’aider à prendre soin de ma vue. Il s’intitule « De bons yeux pour la vie, entretenez votre vue au quotidien » de Pascal Barbey. Je ferais bien entendu part de mes impressions sur ce livre.

      Pour le café, il y a du pour, il y a du contre. Tu ne crois pas au 3 tasses de café par jour pour conserver une bonne santé ?

    • travail
    Répondre

    Je suis bien d’accord avec vous en ce qui concerne les micro-pauses, il faut savoir s’aérer l’esprit régulièrement et même une à deux minutes à chaque fois suffisent pour pouvoir rester très productif sur de longues journées entières.
    Pour ce qui est du repas du midi, il ne faut c’est vrai pas le sauter, mais ne pas manger trop non plus au risque…d’avoir envie de faire la sieste après 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories

SOBIENETRE
Recevoir la Newsletter !
Soyez So bien au quotidien avec les articles du blog Sobienetre.fr
Je m'abonne
Ceci n'est pas un spam. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
close-link
%d blogueurs aiment cette page :