Shopping
0

De la couleur !

kureSi vous avez envie de mettre de la couleur dans votre vie, choisissez un vernis punchy !

Les marques Une beauty et Kure Bazaar proposent de nouvelles nuances aux couleurs vitaminées ! Ces deux marques sont des références en matière de vernis à ongles « naturels ». Ils sont à 85% d’origine naturelle (maïs, coton, pulpe de bois, pomme de terre, bois).

Chez Kure Bazaar vous trouverez plus de teintes avec des vernis à 16 euros l’unité.

Chez Une, mention spéciale au pinceau XXL qui épouse parfaitement l’ongle, un passage suffit. De plus, le vernis est un 3en1 (base+couleur+brillance) pour 12.90 euros.

Concernant les points de vente, ils ne se trouvent pas facilement en magasin, il est plus simple de commander par Internet sur des sites bio ou leur boutique en ligne.

Alors il n’y a pas à hésiter pour se faire plaisir en respectant la santé de ces ongles et de son corps.

 

Quelques recommandations manucure à toujours garder en tête :

  • Ne pas repousser les cuticules (c’est la barrière de protection entre l’ongle et l’intérieur du corps),
  • Toujours mettre une base non toxique (comme propose Une ou Kure),
  • Utiliser un dissolvant sans acétone.
  • Pensez au silicone pour des ongles protégés et brillants comme si vous portiez un vernis transparent. Idéal pour les ongles des pieds en été !
  • Alterner une semaine avec vernis, une semaine sans.
Lire
Bien être
0

La méthode mini-invasive THD Doppler pour le traitement curatif et définitif des hémorroïdes

hemorroidesLes hémorroïdes sont un problème de santé très commun: il est estimé qu’à partir de cinquante ans, une personne sur deux devra tôt ou tard, faire face à ces troubles.

Malgré sa large diffusion, il est curieux d’observer que du point de vue de la communication, la « question des hémorroïdes » reste extrêmement délicate: sur internet, bien sûr,  les débats sont généralement animés, comme on peut le voir sur les sites et forums spécialisés sur le thème de la santé, mais lorsqu’il s’agit de demander l’avis d’un médecin, même les internautes les plus « ouverts » ont tendance à être réticents à en parler en personne.

Certes, la gêne liée aux troubles hémorroïdaires peut être considérable, mais mieux vaut en parler rapidement, car les problèmes d’hémorroïdes requièrent  les connaissances et les compétences d’un médecin. Tel est le cas, par exemple, lorsque les hémorroïdes subissent un prolapsus, le positionnement est alors compromis par de profondes altérations morphologiques de la muqueuse.

Se tourner vers votre médecin, ou mieux encore, un spécialiste en proctologie, signifie non seulement pouvoir compter sur un diagnostic certain et définitif, mais également connaitre les traitements modernes pour soigner les hémorroïdes. Des traitements tels que la méthode mini-invasive THD Doppler, chirurgie proctologique d’avant-garde, qui, ces dernières années, a rencontré un succès croissant.

Saignement, sensation de douleur, mais aussi gonflement et prolapsus: La méthode THD permet de résoudre tous ces problèmes non seulement en soignant les symptomatologies, mais également plus en amont en intervenant directement sur les causes. C’est pour cela qu’il est effectué une désartérialisation des hémorroïdes grâce à une sonde Doppler – afin de saturer les veines responsables du gonflement; l’étape suivante consiste à repositionner les tissus ayant subi un prolapsus dans la  position d’origine.

L’intervention ne dure généralement pas plus de 30-40 minutes, et est souvent réalisée sous anesthésie locale; le temps de récupération est rapide et les bénéfices sont de longues durées. La méthode Doppler THD une ressource extrêmement importante pour les patients qui souhaitent se débarrasser définitivement des hémorroïdes.

 

Merci au site traitementhemorroides.fr pour cet article

 

 

Lire
Bien être
0

Profitez des vacances à la maison !

beach-1370281Vous ne partez pas en vacances ? Pas de quoi déprimer !

Comme le dit le vieil adage : « on ne peut pas toujours choisir ce que nous vivons, mais nous pouvons choisir la façon de le vivre ».

Alors, prenez cela du bon côté et sublimez cette période au lieu de la subir et de vous morfondre.

Il est vrai que c’est un peu perturbant ces moments de vacances collectifs  « imposés » par l’éducation nationale qui embarque avec elle la grande majorité du monde économique. Le pire étant la période estivale « juillet-août », période pendant laquelle on a plus ou moins l’impression que tout s’arrête en France !

Que ce soit pour les enfants, le soleil, à cause des entreprises qui imposent ces périodes de congés ou par mimétisme sociétal, nombreux sont ceux qui partent durent ces 2 mois.

Alors lorsque l’on ne part pas en vacances, il y a de quoi le voir d’un côté plutôt négatif.

Mais que l’on soit juste chez soi ou coincé au boulot, cette période « au ralenti » est un excellent moyen de penser un peu à soi et d’en faire ce que l’on en a envie.

Voici quelques pistes :

Finir la fameuse Liste de « choses à faire »9568156463_86087625dd

Vous la connaissez cette liste, qu’elle soit dans votre tête ou dans un calepin, elle est bien présente à  hanter votre esprit toute l’année, car vous n’avez jamais le temps d’avancer dans cette liste ! Planifiez ces tâches pendant cette période. Au travail vous aurez forcément moins à faire alors vous serez moins fatigué en rentrant, les amis et la famille vous demanderont moins de temps (car partis en vacances !), et c’est encore mieux si vous êtes chez vous avec du temps devant vous.

Alors, profitez-en ! Faites votre liste ou analysez la liste déjà existante avant de commencer. Chaque point mérite-t-il toujours de figurer dans cette liste ? Rappelez-vous que l’on a souvent tendance à se noyer dans de multiples petites tâches qui ne sont au finale pas très importantes. Ces tâches vont-elles apporter réellement quelque chose ?

Priorisez ensuite les tâches et planifiez-les sur la période. Dites-vous qu’au moins votre été aura permis de remettre les compteurs à zéro et de repartir avec un mental ouvert et disponible.

Cette sorte de « purge » annuelle est très bénéfique et permet de ne pas trainer pendant des années quelque chose que vous voulez faire.

Décider de ne RIEN fairesummer-1343096_960_720

C’est une alternative alléchante pour certains et effrayante pour d’autres. Cela dépend du caractère de chacun.

On ne fait rarement rien. Le quotidien laisse peu de place au vide. Certaines personnes s’accrochent d’ailleurs à ce rythme de vie effréné pour ne pas laisser le temps à leur esprit de se poser et de réfléchir de façon plus approfondie… Mais ne rien faire c’est important. Dès l’antiquité les philosophes ont constaté cette nécessité de laisser son esprit « seul aux commandes » sans rien lui imposer. La contemplation, la médiation, la relaxation ou simplement l’absence de contraintes à respecter sont des bulles d’oxygène pour nos esprits trop souvent sursollicités. C’est grâce à ces instants que l’on parvient à être stable émotionnellement, zen et surtout à s’écouter un peu plus en pensant pas soi-même.

Qui sait, vous remettrez peut-être en questions certaines choses à la rentrée…

Passez plus de temps avec ces proches

Même si l’on ne part pas en vacances, cette période est une formidable occasion de passer du temps avec ces proches. Que ce soit avec ses enfants, ses parents ou ses grands-parents. Planifiez-vous des sorties, partagez des moments avec ceux que l’on voit moins lorsque l’on est happé dans les diverses activités le reste de l’année.

Profitez de Paris déserté5238554034_8d0a084964_b

Personnellement je n’aime Paris qu’au mois d’août ! Vidé des Parisiens en fait…

Paris reprend alors un visage un peu plus humain : pas de compression façon « sardine » dans le métro, de la place pour stationner sa voiture, de la place dans les restaurants sans avoir besoin de réserver, moins de monde en général.

Du coup on peut profiter de cette accalmie sur la capitale pour la découvrir ou la redécouvrir. Ne dit-on pas que c’est la plus belle ville du monde. Paris est effectivement une très belle ville qui reste pourtant méconnue des Franciliens qui fréquentent plus ou moins toujours les mêmes lieux. Paris se dévoile facilement, il suffit de se promener dans ses rues. Avec le soleil du mois d’août, quoi de mieux pour jouer au touriste sans partir en vacances . 😉

Se remettre au sportsport-927759_960_720

En été, pas d’excuses possibles ! Il fait beau, c’est le moment idéal pour s’activer. Course à pied, marche, piscine, renforcement musculaire, travail sur la souplesse. Retrouvez la forme en vous concoctant un programme de choc ! Avec les salades et les fruits de saison, c’est un cocktail parfait. Vous allez reprendre possession de votre corps et retrouvez toute votre énergie.

Planifiez de futures vacances

Rien de mieux lorsque l’on ne part pas en vacances, d’utiliser ce temps pour organiser les prochaines.

Les voyages commencent dès le moment où l’on a décidé de partir. Faire des recherches sur le pays, la culture, les activités, et pourquoi pas même apprendre un peu de la langue du pays. Il y a mille et une choses que l’on peut faire pour préparer un futur voyage. Même si la date de départ est lointaine, se plonger dans les préparatifs c’est déjà s’évader.

19009871970_ea2c7219b0_b

Lire
Alimentation
0

Les cannelés profiteroles

cannelésLes profiteroles, c’est un classique de l’univers des gourmands ! Recette classique à base de choux, il est possible de la détourner en remplaçant ces choux par des cannelés bordelais.

Le cannelé est une spécialité bordelaise. Sa composition est proche d’une pâte à crêpe avec en plus beaucoup de sucre brun, de vanille et de rhum ! Le secret de l’originalité du cannelé se trouve dans sa cuisson longue dans des moules individuels qui lui donne sa forme caractéristique et sa couleur ambrée. Le résultat est délicieux avec une croute croustillante et un intérieur moelleux.

Pas étonnant donc que ce dessert est été transformé en version profiteroles !

En plus de l’originalité et du résultat D-E-L-I-C-I-E-U-X, c’est très simple à réaliser, car faute de temps, on peut toujours acheter les cannelés déjà faits.

Il suffit de faire réchauffer les cannelés s’ils ne viennent pas de sortir du four, de les couper en deux dans la largeur et d’ajouter la boule de glace à la vanille en sandwich puis de recouvrir le tout de chocolat fondu. Agrémentez, au choix, de crème chantilly et d’amandes effilées torréfiées. Choisissez un chocolat à dessert noir (70%) et préparez une chantilly peu sucrée car les cannelés sont plus sucrées que les choux.

Vous ne manquerez pas de faire des heureux avec cette recette qui sort de l’ordinaire !

 

Canele_innardsRecette cannelés

Ingrédients :

– 50 cl de lait

– 2 œufs entiers

– 2 jaunes d’oeuf

– 1 gousse de vanille

– 2 cuillères à soupe de rhum (voir plus !)

– 100 g de farine

– 250 g de sucre en poudre (brun)

– 50 g de beurre doux

– 1 pincée de sel

Préparation de la recette :

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille préalablement fendue et égrainée et le beurre.

Pendant ce temps, mélanger la farine et le sucre dans un saladier puis incorporer les œufs d’un seul coup et verser ensuite le lait bouillant.

Mélanger doucement afin d’obtenir une pâte fluide comme une pâte à crêpes, laisser refroidir, puis ajouter le rhum.

Placer au réfrigérateur et laisser reposer une heure.

Préchauffer le four à 240°C (thermostat 8) avec la tôle sur laquelle cuiront les cannelés [si vous utilisez un moule en silicone, mettez le four à maximum 220°C (thermostat 6-7)].

Verser la pâte bien refroidie dans les moules beurrés, en ne les remplissant qu’à moitié; rapidement, disposer les cannelés sur la tôle du four préchauffé, à 240°C, pendant 12 minutes (20 minutes à 220°C avec un moule en silicone), puis baisser la température à 180°C (thermostat 6) et continuer la cuisson pendant 1 heure : le cannelé doit avoir une croûte brune et un intérieur bien moelleux.

Recette Marmiton

Lire
Alimentation, Shopping
0

Tisanes pour un été léger !

DSC02565Les tisanes santé ont la cote, elles sont actives grâce aux plantes naturelles qui les composent et hydratent notre corps.

Les mélanges de plantes peuvent agir de façon ciblée, les tisanes minceurs vont nous aider à garder le ventre plat et les jambes fuselées !

Il faut tout de même faire attention aux tisanes dites « minceurs » ou « brûle graisse » qui peuvent avoir une composition trop agressive qui risquerait d’endommager les reins ou d’avoir des effets secondaires.  Privilégiez les tisanes bios et de grandes marques (elles réalisent beaucoup de tests avant la commercialisation). Évitez les tisanes de type « asiatiques ».

Bio origine a sortie deux programmes minceurs et ventre plat qui proposent des tisanes à prendre de jour et des tisanes à prendre le soir. Une double action pour s’adapter à l’activité du corps.

Le jour la tisane minceur draine et la tisane ventre plat aide à digérer et la nuit elles brûlent les graisses.

Vous pouvez aussi vous inspirer de leurs compositions pour créer votre propre tisane chez un herboriste :

Pour la tisane ventre plat :

Le jour :  Menthe poivrée, extrait d’orange (extrait de chicorée, inuline, orange douce, orange amère), verveine odorante.

La nuit : Thé vert, menthe, extrait de menthe (inuline, menthe poivrée).Tisane_herb_mixture

Pour la tisane minceur :

Le jour : Reine des prés, hibiscus, arôme fruits rouges.

La nuit : Thé vert, menthe, extrait de menthe (inuline, menthe poivrée).

 

C’est naturel, c’est bio, c’est bon et elles peuvent être infusées dans de l’eau froide. Bref elles ont tout bon et l’on suit avec plaisir ce programme. C’est un très bon moyen de s’hydrater au quotidien et de profiter des bienfaits des plantes. Une façon de penser à soi et de se faire du bien.

Les tisanes ce n’est pas que l’hiver, pensez y cet été !

 

Lire
Bien être, Quotidien
0

N’ignorez plus votre bien-être mental

Bien etre mentalNombreuses sont les techniques de relaxation et de développement personnel. Le domaine du bien-être est devenu un secteur en plein essor répondant à des besoins toujours plus importants d’outils pour résister au stress ou pour améliorer ses performances.

Les analyses psychiatriques et psychologiques ne sont plus réservées qu’au monde médical, les approches se sont démocratisées pour rentrer dans la vie courante.

La sophrologie, l’hypnose, la réflexologie, l’aromathérapie, l’acupuncture, les massages, la méditation, le coaching, les affirmations positives, les thérapies… Toutes ces techniques sont éprouvées et donnent des résultats probants.

Aujourd’hui on peut comprendre ses blocages, faire la paix avec son passé, renforcer sa confiance en soi, dépasser les épreuves de la vie, se trouver, se réaliser, être zen, mieux gérer son stress, développer ses compétences professionnelles comme relationnelles… Plus rien n’est une fatalité concernant son état mental.

Le bien-être mental peut être amélioré par tous et à tout âge. Les conditions de base sont bien évidemment d’avoir conscience du problème et de franchir le pas pour chercher ce qui peut nous aider à le résoudre. Avec l’acceptation collective du fait que l’on peut agir sur le subconscient, beaucoup ont essayé ou adopté ces méthodes.

Alors pourquoi ne sommes-nous pas tous zen et heureux ?

La réponse se trouve dans le temps que l’on y consacre. En effet, si beaucoup recherchent plus de bien-être mental, peu le prennent aussi sérieusement que nécessaire.

Nombre de personnes se disent d’ailleurs certaines de l’efficacité de ces techniques, mais les balayent d’un revers de main dégainant le célèbre : « je n’ai pas le temps ». Pas le temps de quoi ? D’aller bien … ?

Pris par le tourbillon de la vie, le mental passe au second plan voir plus loin encore. Il ne viendrait pourtant pas à l’esprit de quelqu’un de malade physiquement de ne pas suivre son traitement, de ne pas aller à ses séances de kiné pour guérir et aller mieux !

Le bien-être mental doit être envisagé de la même manière. Même si les fêlures de l’esprit sont moins tangibles que celles du corps, elles sont aussi importantes. Ne dit-on pas « un corps soin dans un esprit sain ». Le corps soutient l’esprit comme l’esprit soutient le corps. Prendre soin de son mental c’est préserver son corps du développement de certaines maladies, c’est le rendre plus fort. Ce sont des partenaires qui agissent ensemble.

Ces techniques apportent des bienfaits exceptionnels si l’on cherche celles qui nous conviennent, que l’on est curieux, persévérants et assidus. Ce qui peut être, aux premiers abords, envisagé comme une perte de temps est en fait un gain de temps.

Accepter et se résigner au mal-être parce que l’on n’a pas le temps n’est pas une solution basée sur l’épanouissement et le bonheur, mais sur la survie qui ne peut tenir sur le long terme. Se consacrer du temps à soi est la base d’une vie équilibrée et heureuse qui impactera positivement sur les personnes qui nous entourent.

Prenez le temps de vous poser, d’analyser, de vous informer et de pratiquer. Les choses ne s’améliorent jamais du jour au lendemain, il faut du temps pour constater les effets bénéfiques. La vie est un voyage qui nous permet de nous découvrir en permanence, encore faut-il prendre le temps de le vivre.

hhaappyy

Lire
1 2 3 32