La différence dérange

minionsNous sommes tous différents. Mais lorsque notre personnalité ou nos choix sont un peu trop à la marge, on a tôt fait d’être jugé et pris pour cible.

Dans beaucoup de situations, on peut vite se retrouver confronté au jugement et à de l’agressivité déguisée sous couvert de curiosité ou de dispense de conseils soi-disant bienveillants.

Prenons un exemple concret : le jugement en place publique.

Qui n’a jamais été pris à partie de façon faussement cordiale, au milieu d’un groupe de personne par une question ou une réflexion qui a pour unique but de mettre mal à l’aise ou de divertir l’assemblée…

On peut prendre l’exemple classique de la personne célibataire qui se voit afficher devant tout le monde avec la question fatidique : « quand est-ce que tu vas trouver quelqu’un ? ».
Les réflexions-questions peuvent être multiples, elles tournent généralement autour des codes imposés pas la société : pourquoi tu ne trouves pas un travail mieux payé ? Être autoentrepreneur c’est trop risqué. Pourquoi tu n’achètes pas un appartement ? Vous allez nous faire des enfants quand ? Alors c’est pour quand le deuxième ? Vous ne partez pas en vacances ? Pourquoi tu fais du théâtre, tu ne vas pas devenir comédien ! Il arrive un âge où…

Bref tout y passe, le mode de vie, les passions, la situation professionnelle et personnelle.

Bien réagir

Pour bien réagir à ce genre de comportement, il faut comprendre pourquoi certains peuvent agir ainsi.

Deux cas de figure :

  • Dans le premier cas, ce n’est rien d’autre qu’une volonté de meubler la conversation. C’est aussi bête que ça. Lorsque l’on n’a pas grand-chose à se dire, et dans les us et coutumes de notre société, ce sont ces questions-là qui viennent naturellement. De plus, la différence fait peur, et peut empêcher les personnes d’être naturelles. Cela peut créer dinerparfois des hésitations, des malaises qui poussent à essayer de les éviter en se rabattant sur des thèmes « bateaux ».

 

  • Dans la deuxième catégorie, on trouve des personnes qui ont une réelle volonté d’attaquer, de remettre en cause nos choix en place publique. Cela peut être dans le but un peu mal-saint d’amuser la galerie en ouvrant un débat (à nos dépends) ou tout simplement de mettre mal à l’aise pour voir la réaction qui va en suivre. Mais bien souvent c’est uniquement par besoin de se rassurer sur sa personne et ses propres choix.

 

Pourquoi la différence dérange tellement ?

Parce que ça remet indirectement en cause les choix de chacun. Pour les personnes qui ont choisi leur chemin de vie, qui sont équilibrées dans celle-ci et qui sont ouverts d’esprit, aucun problème. Elles ne jugent pas les autres et vont considérer la différence comme une richesse.

Mais malheureusement, une grande partie des gens, subissent inconsciemment (ou consciemment) leur vie, ou ne sont pas équilibrés, ou bien encore manque tout simplement d’ouverture d’esprit. Ils voient la vie à travers leur propre prisme et croient détenir la vérité absolue sur comment doivent être les choses. Du coup, ça les dérange que quelqu’un fasse différemment qu’eux. Si l’on sort de leur façon de voir les choses, c’est que l’on est forcément dans l’erreur et que bien sûr eux ont raison ! En remettant en cause nos choix, ils se rassurent sur les leurs. Ils veulent entendre qu’ils ont raison, alors ils vont tous faire pour vous convaincre quitte à vous mettre au pilori et vous afficher devant les autres pour que le malaise et l’effet de masse vous fassent céder.

Attention ce n’est jamais vraiment agressif, c’est toujours enrobé sous l’excuse de vouloir juste savoir, de vouloir notre bien, de dire ça pour nous…

Comment réagir

La première chose à avoir à l’esprit dans ces cas-là, c’est que vous n’avez pas à vous justifier de quoi que ce soit envers qui que ce soit. Vos choix, tant qu’ils se trouvent être respectueux de vous-même et des autres, sont vos choix, vous n’avez pas à les justifier.

Deuxième point important : savoir détecter ces attaques.

En général on le ressent assez rapidement, il faut apprendre à écouter son instinct qui nous donne les indications nécessaires pour repérer le véritable objectif sous-jacent d’une question. On commet souvent l’erreur de se jeter bille en tête dans la réponse pour se défendre.

Rappelez-vous que ce n’est pas une vraie volonté d’échange, ce n’est pas un vrai dialogue. On n’attend qu’une seule réponse de votre part, toutes les autres seront automatiquement tournées en ridicule ou directement contrée par d’autres arguments. N’essayez pas de convaincre à votre tour ou de faire comprendre votre point de vue, c’est perdu d’avance. Coincés dans leurs prismes ils ne peuvent pas comprendre. Ce n’est pas qu’ils ne veulent pas, c’est qu’ils ne peuvent pas. Ce n’est même pas conscient.

Ne les laissez pas vous embarquer là où ils veulent précisément vous emmener. Prendre au sérieux la question ou la remarque et lui donner de l’importance, c’est rentrer dans leurs jeux.

Ces questions-réflexions n’ayant pas lieu d’être, ne les considérez pas. La meilleure réaction c’est de réagir avec autodérision et humour. Soyez léger !

CALME – AUTODERISION – HUMOUR – LEGERETE

Soyez sur de vous et de votre droit de faire et d’assumer vos propres choix.

Il est important de toujours être bienveillant même dans des situations comme celles-ci. Il y a certaines personnes avec lesquelles ont peut échanger plus intensément que d’autres. Mais chaque personne, chaque interaction apportent quelque chose. Il s’agit juste de savoir comment gérer pour que les relations restent équilibrées. Rien ne justifie que quelqu’un prenne le dessus sur quelqu’un d’autre.

Ne faites pas non plus de généralité en classifiant les personnes. En fonction du moment, du contexte les gens sont plus ou moins ouverts à la discussion et le fait d’être dans un groupe agit sur les comportements.

Restez vous-même en adaptant juste la manière de dire les choses en fonction des situations.

differences

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Commentaires

  1. Tu fais des études de Psychologies ? 🙂 Il y a beaucoup de vrai dans ce que je lis, je suis dans un tout autre registre de blogging, mais j’aime beaucoup ce que tu dis 🙂

    1. Merci beaucoup! Non je ne fais pas d’étude en psychologie, mais j’expérimente des situations de vie que je tiens à partager.

      Bonne continuation à toi.

    • Manon
    Répondre

    Article qui retranscrit exactement ce que je pense ! Bravo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

3 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories