Faire son démaquillant


Lait démaquillant, huile démaquillante, eau micellaire, beaucoup de choix en la matière avec des différences dans l’efficacité, mais avec souvent le point commun de contenir des substances peu naturelles et surtout un prix élevé.
Lorsque l’on se démaquille tous les soirs, il est nécessaire de porter une attention particulière au choix de son démaquillant.
Un démaquillant idéal serait :
– Efficace toute en respectant la peau, les yeux et les cils,
– Facile à appliquer,
– Rapide dans son action,
– Composé d’ingrédients naturels,
– Pas cher !
Après avoir testé tous les types de démaquillant, en termes d’efficacité et de protection, ce sont les démaquillants biphasés (mélange d’huile et d’hydrolat) qui sortent vraiment du lot.
Ils respectent la peau et les cils et les nourrissent. De plus, ils sont composés d’une majorité de produits naturels.
Mais le problème c’est le prix. En plus, comme il est nécessaire de mettre pas mal de produits sur le coton, il s’use vite.
Alors pour que ce démaquillant ait tout bon, il faut intervenir sur la partie prix et pour cela, une seule solution : le faire soi-même !
Pas de panique, c’est un produit hyper facile à faire soi-même, c’est à la portée de tous alors pourquoi s’en priver.
Quand on fait soi-même un produit cosmétique, ce qui rebute le plus, c’est le matériel nécessaire, le temps que l’on y passe, le nombre d’ingrédients et la problématique de la conservation.

Et bien là pas d’inquiétude à avoir concernant toutes ces contraintes, je vous propose de faire votre démaquillant biphasé en 2 minutes chrono !
Vous n’achèterez plus jamais de démaquillant dans le commerce.
La recette est simple, comme le terme biphasé l’indique, nous n’avons besoin que de 2 ingrédients et des ingrédients naturels riches en actifs bons pour la peau.

Ingrédients

– Une huile végétale
– Un hydrolat (eau florale)

Matériel

Un contenant

Recette

Moite-moite
Pour un contenant de 100ml (50ml d’huile et 50ml d’hydrolat)
On verse, on mélange et c’est prêt ! On secouera le produit avant chaque utilisation pour que l’huile se mêle à l’eau.

Conservation

Un mois (selon recommandations), mais on peut s’en servir plus longtemps. Mon conseil, choisir un contenant qui correspond à un ou deux mois d’utilisation. Comme cela on fait son petit mélange pour ce temps d’utilisation. Les ingrédients de base se conservant beaucoup plus longtemps sans être mélangés.

Quels huiles et hydrolats utiliser ?

Pour ce qui est des ingrédients, je vous conseille de les acheter sur mon site chou chou «Aroma-zone» qui propose des produits naturels aux bons prix. Vous y trouverez aussi des contenants vides de toutes tailles. Sinon en parapharmacie, ils en proposent presque tous maintenant.
L’huile de Calendula : anti-inflammatoire, anti-âge qui adoucit la peau et lui redonne de l’élasticité.
L’huile de cranberry : hydratante, antioxydante, tonifiante, elle renforce l’aspect de la peau.
L’hydrolat de tilleul : apaisant, décongestionnant, redonne de la luminosité au teint.
L’hydrolat de bleuet : soulage les peaux irritées, antiseptiques et rafraichissants pour les yeux.
Ces huiles et ces hydrolats sont tous adaptés aux peaux sensibles et réactives.
Il n’y a plus à hésiter, fabriquer votre démaquillant maison !

 

Adoptez la slow cosmétique

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

0 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories