Retrouvez la mémoire en demandant à votre inconscient !

méditation

Qui n’a jamais perdu ses clés ? Ou devrais-je plutôt dire, qui n’a jamais oublié où il avait déposé pour la dernière fois un objet ?

Tout le monde s’est déjà retrouvé dans ce type de situation. On fait les choses de façon automatique ou parfois même de manière plus réfléchie. On se dit, « je vais mettre ça là, comme ça je vais y penser », ou encore « je vais cacher ça ici, comme ça il sera en sécurité… »

Et là-dessus le temps passe, et il n’est pas nécessaire d’attendre trop longtemps pour que notre mémoire nous fasse défaut. Impossible de remettre la main sur ce foulard, sur ce sac, sur ce CD, sur ces papiers… Alors que c’est pourtant NOUS qui les avons placés dans ces endroits où (à moins d’avoir été déplacé par quelqu’un d’autre) ils s’y trouvent toujours!

Les pertes concernent beaucoup d’objets. Parfois ce n’est pas grave et l’objet est racheté ou abandonné à son sort. Mais le plus stressant ce sont les objets qui ne sont pas remplaçables et auxquels on tient particulièrement. Le pire étant de cacher quelque chose exprès. Oui, mais voilà, une fois placé dans un endroit inhabituel, il faut anticiper qu’il sera plus difficile de le retrouver!

Mais pas de panique, si vous êtes la dernière personne à avoir eu l’objet de vos recherches entre les mains, vous savez exactement où il se trouve. Lorsque j’emploie « vous », je veux parler de votre inconscient. Ce moment précis où vous avez rangé l’objet est là, quelque part, mais le problème c’est qu’il ne revient pas à votre conscience.

J’ai moi-même été confrontée à cette situation :

Afin de protéger mes données, je fais des sauvegardes sur disque dur externe, et ayant déjà été victime d’un cambriolage, j’ai pris la précaution de cacher ce disque. Vous connaissez la suite… Quand j’ai eu besoin des données, impossible de le retrouvé. J’ai retourné pratiquement toute la maison et essayé de me souvenir de la cache, rien à faire

Alors, il y a plusieurs solutions : faire des recherches actives en est une, elle peut effectivement donner des résultats… ou pas ! On peut également attendre de retomber dessus par hasard, mais ça peut prendre longtemps ou ne jamais arriver.

La solution m’est venue grâce à ma petite expérience en sophrologie et en méditation. Ces pratiques permettent d’être dans un état de sommeil/éveil pendant les séances. Cet état laisse s’ouvrir la porte de notre inconscient. C’est une porte d’accès incroyable qui nous donne l’occasion de faire passer des messages en direct à notre inconscient!

Comme avec l’hypnose, la sophrologie est un outil utilisé pour arrêter de fumer ou ne plus réagir à une situation psychologiquement stressante, ou encore pour imprégner aux sportifs la notion de victoire. Bref, les utilisations sont nombreuses et leurs efficacités ne sont plus à prouver.

C’est en méditant que j’ai insufflé mon message à mon inconscient. Après quelques minutes de relaxation, j’ai demandé à mon inconscient de me dire où j’ai caché mon disque dur, puis je suis partie dans une méditation pure, sans objectifs de pensées ni de focalisations spécifiques.

Une demi-heure plus tard, je suis sortie de ma méditation. Pendant la médiation les seules pensées « parasites » (appelées ainsi car quand on médite on ne pense à rien) ont été 3 caches qui me sont apparues. Il s’agissait des 3 endroits auxquels j’avais pensé le jour où j’ai caché le disque. Et bien entendu, dans l’une de ces caches se trouvait le fameux disque. Et pourtant j’avais fouillé cet endroit pendant mes recherches…

La méthode est simple : demandez et rentrez en contact avec votre inconscient pour qu’il vous donne la réponse. Les utilisations sont infinies !

Par contre, il faut bien sûr que votre inconscient connaisse la réponse. Si vous lui demandez où est votre mari alors que votre conscient n’a jamais été en contact avec cette information, la seule chose qui vous répondra c’est votre imagination…

Cette technique n’est pas réservée qu’aux amateurs de méditation, de sophrologie ou d’hypnose. Avec seulement quelques bases vous pouvez vous y exercer. Et qui sait, cela peut être une occasion d’en faire une première approche. Ces utilisations pratiques de la vie courante vont vous faire découvrir et surement apprécier ce magnifique état qu’est l’état méditatif.

Pour commencer rapidement et facilement la méditation, je vous recommande vivement ce livre CD de Jon Kabat-Zinn avec la voix puissante et zen de Bernard Giraudeau qui vous guide dans chaque méditation.

Il existe aussi une méthode pour débuter en 3 CD: Méditation3G : Cliquez, Méditez ! 

Utiliser des CD comme support c’est vraiment LA bonne solution.

 

 

A lire aussi:

Pas le temps de lire au quotidien

Transformez les musiques que vous avez dans la tête en MP3

Télé addict, il existe d’autres solutions que celle de jeter sa télé

Comment vaincre la peur de la nuit

6 règles simples pour être bien au travail

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Commentaires

  1. Bonjour Chrystele!
    Tout à fait d’accord avec toi, la notion de temps est propre à chacun. Mais une chose est certaine tout le monde dispose de 24h par jour, après à chacun ses priorités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

1 share
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories