Fuyez les supermarchés !

SupermarchéN’avez-vous jamais eu l’impression de vous être fait arnaquer au moment de régler la note à la caisse d’un supermarché. Quand on voit le prix d’un cadi moyen, il y a de quoi avoir peur.

Les prix s’envolent alors que la qualité des produits est plus que jamais à remettre en causes (pesticides, antibiotiques, métaux lourds, gras trans, hydrogénés, bisphénol A, additifs, colorants, conservateurs…). Pour résumer, on achète de la merde à prix d’or.

À coup de publicités, de marketing et de packaging, la grande distribution n’a qu’un seul but : que l’on dépense le maximum !

Les grandes marques sont bien sûr à la base de ce business, mais leurs liens avec nous sont les canaux de distribution. Les industriels et la grande distribution sont deux bons complices pour empocher la monnaie.

 

Pourquoi il faut fuir les supermarchés

Les raisons pour lesquels il faut à tout prix éviter les supermarchés sont d’une simplicité et d’une logique implacable :

  • Ils vous font perdre votre argent

La première raison concerne évidemment l’argent. Lorsque vous achetez des produits transformés (qui sont la grande spécialité des supermarchés), vous ne payez pas uniquement le prix du produit, vous payez surtout l’emballage, la pub et les actionnaires de la marque.

Vous allez me dire, il n’y a cas choisir les produits sans marques et les produits non transformés. Oui, mais ça, ce n’est intéressant ni pour la marque ni pour le distributeur. Alors, ils vont tout faire pour vous faire craquer. Ces lieux sont les temples de la tentation. Même avec la plus grande volonté du monde et une liste bien rédigée, il est rare de ne pas repartir avec des produits qu’on n’avait pas prévu d’acheter.

Résultat des courses, vous dépensez votre argent à engraisser les industriels et les distributeurs.

  • Ils vous font perdre votre temps

Plus le supermarché est grand, plus on perd son temps. Impossible d’aller vite dans un supermarché. Il faut déjà s’y rendre, ce n’est en général pas en bas de chez soi, puis trouver une place, aller chercher un cadi, faire les courses dans les multiples rayons organisés de telle sorte que vous devez passer partout où ça intéresse les distributeurs, faire la queue a la caisse, charger et décharger les courses et enfin ranger une fois chez soi.

Que de temps gaspillé pour dépenser son argent à acheter des cochonneries. Le temps est pourtant le bien le plus précieux que nous avons.

  • Ils vous font perdre votre santé et votre ligne

Le pompon c’est que tout ce temps et tout cet argent sont dépensés pour au final des produits qui vont entamer notre santé et notre bien-être.

Les produits transformés sont trop sucrés, trop salés, trop gras, trop chimiques et développent les risques de maladies sur le long terme. Sur le court terme, notre énergie, notre résistance et notre ligne seront sacrifiées. Ces produits nous rendent gros et en mauvaise santé à force de les consommer.

Qui dépenserait consciemment son temps et son argent pour quelque chose de nocif pour lui ?

 

Les solutions

Même si l’on a conscience de tout cela, on reste faible face à tant de déploiements psychologiques qui nous poussent à l’acte. C’est plus fort que nous, on aime bien consommer et on est tous un peu endoctrinés par l’environnement publicitaire et culturel dans lequel on baigne. Beaucoup comble un vide ou une faille psychologique en achetant, en bourrant ses placards ou en mangeant.

La meilleure des solutions est alors de ne tout simplement plus y aller. Considérez ces lieux comme ce qu’ils sont, c’est-à-dire des lieux malsains et « attrapes-nigauds ». Adoptez un vrai positionnement pour ne plus leur laisser votre temps et votre argent.

  • Utiliser les drives ou la livraison

En commandant sur Internet, vous pourrez ainsi contrôler vos achats et vos dépenses. Pas de tentations et pas de perte de temps. N’achetez que des produits de base non transformés au supermarché (riz, pattes, farine, condiments, conserves, surgelés…).

  • Aller dans les commerces de qualité

Il vaut mieux prendre le temps de se rendre chez un boucher, un poissonnier, un boulanger et un primeur pour avoir des produits de qualité. Au final si l’on fait le calcul : moins de produits transformés plus de produits frais, on arrive au même budget et parfois même moins. Il est préférable pour notre santé et notre forme de manger moins, mais mieux.

  • Changer votre vision de la cuisine

Le temps passé à cuisiner peut être du temps de qualité à passer avec ses proches ou même une activité de réalisation de soi et l’expression de sa créativité. Il est temps de mettre fin à cette vision de « tâche ménagère » laborieuse, chronophage et exclusivement réservée aux femmes. Tout le monde peut cuisiner et ce n’est pas une corvée, mais une activité de partage, d’amour des bonnes choses et des siens.

Il n’est pas si long de cuisiner des produits bruts. C’est une idée reçue bien entretenue dans la mentalité collective pour ne pas faire l’effort de s’y mettre. Si l’on n’a pas le temps, on peut s’inspirer de la cuisine Japonaise (le pays où il y a le moins d’obèses au monde et où l’espérance de vie la plus longue). Les cuissons de légumes y sont très rapides et conservent les nutriments des aliments. Être curieux en cuisine permet de découvrir de multiples recettes qui seront s’adapter au mode de vie de chacun. Tout est une question d’habitude et de choix.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bonnes habitudes alimentaires pour préserver votre santé, allez sur les sites :
Manger bouger
e-cancer

À lire aussi :
Manger bon et pas cher

légumes

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Commentaires

  1. J’essaye depuis des mois, habitant plus ou moins à la campagne, de justement me tourner vers les commerces de proximité mais par exemple, impossible de trouver une bonne boulangerie à des Kms à la ronde. Le petit vendeur de légumes du coin : on ne trouvait pas ses produits si bons (pour le prix) et en fait on a appris qu’il se fournissait à Rungis. C’est pas si simple que ça, malheureusement, de se passer des super/hyper marchés…
    Karine Articles récents…Le pliage de serviettes : tout un art!My Profile

    1. C’est ça qui est dommage, normalement c’est à la campagne que l’on devrait mieux manger…
      Peut-être y a-t-il des réseaux de distribution de panier de légumes et fruits des producteurs locaux.

  2. Personnellement, je suis très satisfaite de mon supermarché : j’y achète quasiment que des produits frais le plus souvent bio, et j’y passe en général 20 minutes pour toute la semaine. Et je dépense moins que quand je passais ma commande en ligne (drive ou en livraison). Et surtout, je peux choisir moi-même mes légumes ! Par contre, je suis tout à fait d’accord avec la vision de la cuisine : c’est probablement parce que je cuisine presque tout moi-même que je n’ai pas de soucis financiers avec les supermarchés
    Lisa – iamladyrider Articles récents…Equitation : effort physique, dépense énergétiqueMy Profile

    1. Merci pour ce partage d’expérience.
      Si vous parvenez à ne pas succomber aux tentations pour y acheter vos produits frais alors vous arrivez à tirer avantage des supermarchés !
      En ce qui me concerne, je préfère aller chez le primeur. Je n’ai pas à traverser tous les rayons « tentations » avant d’atteindre les fruits et légumes.

  3. Souvent on pense que les supermachés sont meilleurs au niveau des prix ! mais il suffit de voir quand ils proposent des emballages familiaux ! c’est à a dire en grand format on pense souvent que c’est moins cher car on achète en gros mais faites attention, regarder le prix au kilo et vous verrez qu’il faut mieux acheter 5 boites de 1 kg que 1 boite de 5 kg et ça cela concerne tous les produits !
    Alphabet Articles récents…alphabetMy Profile

    • Corinne
    Répondre

    Bonjour,
    Merci pour ton témoignage et tes petites astuces. Personnellement, j’essaye d’acheter bio et local au maximum. Je fais le marché tous les samedis matin et j’aime cette ambiance conviviale qu’il y règne. En effet, dans les grandes surfaces, cet aspect humain s’est effécé de plus en plus. On pose nos produits sur un tapis roulant, on paie et voilà. C’est un peu triste.

    Bonne continuation 🙂
    Corinne Articles récents…louer son logement lmnpMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

2 shares
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories