Allergies de vacances : les solutions

Nous sommes nombreux à partir au bord de la mer pour les vacances ou encore à voyager à l’autre bout du monde. Entre le soleil, la mer, les moustiques, les changements de régime alimentaire et le nouvel environnement, notre corps va brutalement être confronté à ces changements.

Des petites précautions prises en amont et pendant le voyage sont nécessaires afin de ne pas gâcher le peu de temps de vacances que l’on a pu s’offrir.

Dans cet article, je m’adresse à des personnes qui n’ont pas de terrain allergique déclaré et connu. Il est évident que les personnes allergiques ont appris à gérer leurs allergies et évitent certaines situations potentiellement dangereuses pour elles.

Les petites allergies dont je vais vous parler peuvent apparaitre chez n’importe qui sans qu’on ait pu les anticiper, alors n’hésitez pas à suivre ces conseils qui sont simples, mais qui peuvent tout changer.

Les allergies qui nous guettent

Bien décidé à en profiter dès le premier jour, on expose sa peau sans plus de précaution soleilqu’une crème solaire. Mais imaginez le choc pour une peau « d’urbain » peu exposée toute l’année qui d’un seul coup se retrouve découverte et exposée aux UV du soleil !

Les allergies au soleil sont plus fréquentes qu’on ne le croit, selon le type de peau et la nature de l’exposition, des boutons vont apparaitre sur le corps, plus ou moins étendu et plus ou moins enflammé. Le message est clair votre peau n’est pas prête à être exposée au soleil.

Les moustiques sont aussi la source de désagréments qui peuvent entacher les vacances. Bien sûr ça démange, mais si l’on ne gratte pas et qu’on ne développe pas de réaction allergique, rien de grave. Par contre certains types de moustiques provoquent des allergies qui peuvent être plus handicapantes. Un bouton au niveau de la cheville qui tourne à l’œdème va nous immobiliser, empêchant de marcher correctement. On peut vite se retrouver avec un « pamplemousse » à l’endroit de la piqûre…

La nourriture peut aussi être à l’origine d’intolérances, de petites réactions allergiques : des fruits exotiques, des épices…

L’environnement qui lui peut être plus ou moins pollué ou encore la météo. En fonction du taux d’humidité, la peau peut déclencher une allergie.

Des solutions simples et efficaces

Un peu avant et pendant tout le séjour : prendre de l’Aerius. C’est un antihistaminique,aerius un antiallergique d’action prolongée. C’est LA solution pour être tranquille. Prendre un Aerius le soir avant le coucher, c’est un acte de prévention simple, mais qui vous évitera bien des mauvaises surprises. L’Aerius étant un médicament soumis à prescription médicale, demandez une ordonnance à votre médecin traitant.

Cet antihistaminique va empêcher votre corps de développer des allergies de toutes natures que se soit.

Avant le départ, il faut préparer sa peau. Au moins un mois avant (voir 2), faites une cure de capsules solaires. Dans la mesure du possible, exposez également progressivement sur de courtes périodes des parties du corps au soleil.

On a l’impression que c’est anecdotique de prendre ou non des capsules solaires, mais il n’en est rien. Les complexes antioxydants qui les composent renforcent les défenses de la peau contre les agressions des UV. En plus de préparer la peau, cela va aussi permettre de bronzer plus vite et de garder son bronzage plus longtemps. Bonus non négligeables !

Sur place, l’écran total est obligatoire, pour tous les types de peau. Choisissez un indice 50, je vous assure que l’on bronze quand même avec un indice fort et la peau est mieux protégée. Pas de sortie sans crème même par temps couvert. Les ultraviolets passent au travers des nuages, et c’est toujours quand on ressent moins le soleil que l’on finit avec des coups de soleil… Éviter de brûler sa peau c’est la base, la peau est fragile. De façon plus rare mais grave vous risquez un cancer de la peau, mais de façon systématique vous développerez assurément des rides de façon prématuré.

Pour les moustiques, éviter les piqûres reste la meilleure des solutions. Vous pouvez préparer vous-même des composés anti-moustiques naturels à base d’huiles essentielles :

Voici 2 recettes extraites du site Aroma Zone :anti-mousiques

À diffuser

Citronnelle de Java, Cannelle de Ceylan (feuille), Eucalyptus citronné, Géranium rosat, Giroflier, Menthe poivrée.

À mettre sur la peau

Citronnelle de Java : 1 goutte, Eucalyptus citronné : 1 goutte, Géranium rosat (Egypte) : 1 goutte, Romarin à camphre : 1 goutte, Huile végétale de Calophylle : 3 gouttes.

 

Ces quelques précautions vont vous protéger et vous permettre de passer de superbes vacances 😉

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LIRE AUSSI

Article précédent Article suivant

Commentaires

  1. Je suis quelqu’un d’assez sujette aux allergies, alors je vous remercie pour vos conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

1 share
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Je suis Edwige, auteure de ce blog

Venez partager sur ce blog consacré au bien-être. Vous trouverez toutes les infos dans "A propos".
Je suis Edwige, auteure de ce blog

Catégories